Chemise sur-mesure: une histoire sans dessus-dessous

Devenir propriétaire d’une chemise paraît aujourd’hui chose aisée. Cette pièce vestimentaire inonde les portants des grands magasins.

Il y en a pour tous les goûts : de la classique bleue, à la chemisette imprimée de palmiers. Mais pourtant les clients sont bien souvent déçus : trop étroite, mal coupée. Au vêtement informe et industriel, RIVES répond par le retour salutaire de la chemise sur-mesure.
 

Pas de demi-mesure

« Il suffit d’un coup d’oeil pour distinguer une chemise faite sur-mesure d’une chemise achetée sur un portant. Les proportions, la manière dont la personne se tient… L’espace laissé au corps pour bouger est souvent inadapté de par des méthodes de fabrications automatisées. » déplore Sylvain, directeur artistique de RIVES, qui constate que beaucoup d’hommes ne sont pas à l’aise dans leurs chemises.

Imposée dans les box de travail de Wall street, ce sont à travers les détails, autorisés par une confection sur-mesure, que la chemise parvient à distinguer son détenteur de ses confrères : « Réaliser une chemise demande une connaissance pointue des proportions, comme pour un pantalon sur-mesure. Puisque ce vêtement est en contact direct avec notre peau, il doit respecter au mieux ses courbes. Relever les mesures est une chose, et j’ose dire que c’est à la portée de tous, mais calculer l’espace qui conviendra à une personne pour la laisser libre de ses mouvements, c’en est une autre. » commente Sylvain.
 

Du sous-vêtement à l’objet de mode

Aujourd’hui la chemise est une pièce centrale dans la garde-robe contemporaine, aussi bien liée au monde du travail qu’à celui des loisirs. Historiquement, il s’agit d’un sous-vêtement à la coupe en T, fendu à l’encolure dénotant la propreté de celui qui la porte. En laine, coton puis en soie, la chemise s’ennoblie au fil des siècles. Véritable vêtement d’apparat au XIXième siècle elle s’augmente de dentelles, jabots. Elle passe du blanc, à différentes couleurs indiquant le rang social ou l’orientation politique de celui qui la porte avant de devenir au XXième siècle, un vêtement de mode adopté par les hommes comme les femmes, sous un beau costume sur-mesure.
 

La chemise sur-mesure contre le corps

De quoi se perdre, et renoncer à la qualité d’une chemise sur-mesure face aux nombreuses fantaisies permises par le grand marché de la consommation. « Il ne faut pas laisser un détail au hasard. Le col, le tissu : la chemise est un vêtement qui par sa proximité avec le corps demande une attention particulière ! » souligne Sylvain. Qu’elle soit droite ou ajustée, portée loose ou pour une cérémonie, une chemise sur-mesure s’élève par la qualité de son tissu. Ainsi Sylvain se tourne vers les meilleurs fournisseurs entre l’Angleterre et l’Italie pour ramener des matières confortables et modernes créées par ces grandes maisons avec les dernières techniques innovantes.
 

Le sens du style

La chemise sur-mesure se décline dans des tonalités flamboyantes ou pastelle, laissant à chacun un espace libertaire. Pensons aux excentriques chemises portées par les artistes, ou les modeux tels que les Teddy boys et les Mod’s: toutes répondaient à l’exigence de la rigueur et l’élégance du sur-mesure. Même un look chemise « débraillée » ne peut fonctionner sans maîtrise des proportions. La version en laine épaisse, se portant en veste hissée par-dessus des marinières rayés, « à la Kurt Cobain » s’inscrit dans une logique ornementale étudiée.
 

Les classiques revisités

Si les règles ont évolué, certaines traversent les époques. Que ce soit avec un costume sur-mesure, ou un smoking-sur mesure pour un mariage, la classique chemise blanche est un indispensable. « Il faut une chemise agréable à porter. Confortable, sans tomber dans un look final à l’effet « loose » et mollasson. » observe Sylvain.

Le but n’est pas de paraître « endimanché », trahi par un posture corporelle inhabituelle à cause d’une chemise trop étriquée. Il faut être à l’aise : que ce soit à la mairie ou dans une longère en Italie, les classiques s’adaptent, et témoignent d’une attention soutenue à l’habillement qui traverse les générations.
 

Les innovations au coeur de la chemise

Chez Rives, l’innovation réside également dans une fine observation du quotidien. Soyons clair : certain accessoires tels que les boutons de manchette ont perdu leur fonction. « Il faut pouvoir remonter facilement les manches et de les plier par-dessus la veste » explique Sylvain. Ainsi c’est dans une version minimaliste que la chemise est réinventée chez Rives. Les jeux avec le col, à l’origine amovible pour des raison hygiéniste, ne sont pas interdits.

Portée déboutonnée, ou bien repassée, la chemise sur-mesure compose avec les époques, les silhouettes et le hasard des occasions. Souvent négligée, portée sous des vestes, elle demeure une pièce irréductible dans la logique de stylisation et singularisation de soi.

chemise col club sur mesure rives paris

Découvrez nos autres collections